Horaires :

9h30-12h00, 14h00-19h00

Adresse : 3225 route des Teularios, 82800 VAISSAC

Le projet et son créateur

Le parc du Petit-Paris est une création originale de Gérard BRION, maquettiste designer et dessinateur. Fils d’un père styliste et d’une mère couturière, Gérard BRION manifeste très tôt le goût de la création tant artistique qu’artisanale. C’est en véritable autodidacte touche à tout qu’il décide de lancer le chantier du Petit-Paris dès l’âge de 12 ans afin de créer ce qui allait devenir, 14 ans plus tard une attraction unique en son genre en France. Plébiscité par les médias Français et internationaux autant que par les 15000 visiteurs annuels, le projet a même suscité l’intérêt de Las Vegas où il était question d’en faire une attraction ! Mais c’est bien en France que Gérard BRION compte poursuivre le développement de son aventure en agrandissant le parc au sein d’un nouveau site actuellement en construction en Charente Maritime, d’où sa famille est originaire. Un projet financé sur ses fonds propres et des dons de particuliers.

Un rêve d'enfant devenu réalité

A partir de ses 12 ans, Gérard BRION passe ses vacances scolaires à la campagne où il découvre les charmes de la solitude et le temps de rêver. Passionné de chanson, c’est en regardant l’émission Champ Elysées de Michel DRUCKER que Paris entre dans son imaginaire. Maîtrisant déjà depuis quelques années un certain nombre de techniques de construction, il entreprend alors de passer du rêve à la réalité en construisant une reproduction miniature de la place de la Concorde et de la tour Eiffel dans le jardin de ses parents. Au fil des ans, la maquette s’enrichit et se professionnalise d’avantage : Gérard BRION passera une dizaine de diplômes dont un CAP de menuisier-ébéniste, un BEP/CAP de dessinateur génie civil, un BT de construction gros œuvre/chef de chantier et un BT de maquettiste designer. Après avoir travaillé notamment comme maquettiste pour le ministère de la défense, Gérard BRION vit aujourd’hui à plein temps de son rêve d’enfant devenu réalité.

Le projet en chiffres
20000
heures de travail
5000
heures d'étude
400
buis
15000
visiteurs par an
4
tonnes de béton
1000
ampoules
1
million d'euros de valeur
10
ponts
100
lampadaires
40
monuments
500
petites voitures
Une aventure artisanale

Quand il commence à construire la maquette du Petit Paris à l’âge de ses 12 ans, Gérard BRION doit se débrouiller seul avec les moyens du bord. N’étant à l’époque jamais allé à Paris, il dessine les bâtiments à l’aide de photos et reconstitue les perspectives des avenues au cordeau. Il charrie des pierres dans des brouettes pour le terrassement, récupère des bidons, des saladiers pour en faire des toits, des pots de purée de bébé et des candélabres pour en faire des lampadaires. Réalisés en béton cellulaire, les bâtiments et les rues prennent vie petit à petit pour aboutir, 14 ans après, à un travail bluffant de précision et de réalisme.

La reconnaissance médiatique

Pendant longtemps, le Petit-Paris est resté inconnu du grand public. C’est suite à l’accident de la princesse lady Diana sous le pont de l’Alma que la maquette commence à intéresser les médias. En effet, de nombreux curieux venaient au Petit-Paris comme en pèlerinage pour retrouver dans la maquette les lieux de l’accident et la reproduction de la voiture  accidentée. De curiosité locale, le site devient alors une attraction médiatique d’envergure nationale et internationale. De nombreux médias Français comme TF1, France 2, France 3, M6 s’y intéressent ainsi que la presse étrangère et les télévisions chinoises et Japonaises. Au total, le Petit-Paris aura fait l’objet de plus de 40 passages TV. Des personnalités s’intéressent à leur tour au phénomène. C’est ainsi que Jack LANG qualifiera le Petit-Paris de “chef d’œuvre“ dans une magnifique lettre adressée à Gérard BRION, son créateur. C’est encore une autre personnalité, amoureux reconnu de l’histoire de Paris, Laurent DEUTSCH, qui s’associera au projet afin de devenir le parrain officiel du Petit-Paris.

Le projet d'agrandissement a besoin de vous !

Pour continuer à exister, le Petit-Paris a besoin de s’agrandir et de se développer dans une zone plus touristique. C’est à Champagne, en Charente Maritime, que les travaux du futur parc ont d'ores et déjà commencé. Ce nouveau chantier est titanesque puisque la maquette de Paris va multiplier par cinq sa superficie ainsi qu’abriter de nombreuses attractions comme un parcours de petit Train immergé en pleine capitale ! Mais le projet d’agrandissement, est, tout comme le site actuel, l’œuvre d’un seul homme, Gérard BRION, qui porte à bout de bras ce projet onéreux depuis des années. Malgré le caractère unique et le succès commercial du site actuel, les banques rechignent à venir en aide au développement du projet. Dès lors, pour financer l’aventure de sa vie, Gérard BRION ne peut compter que sur ses fonds propres et des dons de particuliers. Chaque année, la quasi totalité des recettes est réinvestie pour faire avancer le chantier, étape par étape. Mais ces efforts sont insuffisants pour venir à bout de la première étape cruciale : la viabilisation du terrain (eau et électricité) nécessaire à l’obtention d’une autorisation d’accueil des visiteurs. La seule solution pour accélérer les choses, c’est de solliciter davantage de dons de particuliers. Alors, avis aux amateurs de rêves,  aux entrepreneurs, aux persévérants et à tous les amoureux d’art et de travail bien fait, aidez le Petit-Paris en faisant un don. Le Petit-Paris a besoin de vous !

Faire un don !
Télécharger le projet d'agrandissement

Copyright "Les amis du Petit PARIS 2017" /   Conception et Développement par BGCE DESIGN

Découvrir le projet
Faire un don !
Le projet et son créateur
Un rêve d'enfant devenu réalité
Le projet en chiffres
1000
ampoules
10
ponts
100
lampadaires
40
monuments
500
petites voitures
20000
heures de travail
5000
heures d'étude
400
buis
15000
visiteurs par an
4
tonnes de béton
1
million d'euros de valeur
Une aventure artisanale
La reconnaissance médiatique
Le projet d'agrandissement a besoin de vous !
Faire un don !
Télécharger le projet d'agrandissement
 
Découvrir le projet
Faire un don !
Le projet et son créateur Un rêve d'enfant devenu réalité Le projet en chiffres
20000
heures de travail
5000
heures d'étude
400
buis
15000
visiteurs par an
4
tonnes de béton
1000
ampoules
1
million d'euros de valeur
10
ponts
100
lampadaires
40
monuments
500
petites voitures
Une aventure artisanale
La reconnaissance médiatique
Le projet d'agrandissement a besoin de vous !
Faire un don !
Télécharger le projet d'agrandissement
Découvrir le projet
Faire un don !
Le projet et son créateur Un rêve d'enfant devenu réalité Le projet en chiffres
20000
heures de travail
5000
heures d'étude
400
buis
15000
visiteurs par an
4
tonnes de béton
1000
ampoules
1
million d'euros de valeur
10
ponts
100
lampadaires
40
monuments
500
petites voitures
Une aventure artisanale La reconnaissance médiatique
Le projet d'agrandissement a besoin de vous !
Faire un don !
Télécharger le projet d'agrandissement
Découvrir le projet
Le projet et son créateur Un rêve d'enfant devenu réalité Le projet en chiffres
20000
heures de travail
5000
heures d'étude
400
buis
15000
visiteurs par an
4
tonnes de béton
1000
ampoules
1
million d'euros de valeur
10
ponts
100
lampadaires
40
monuments
500
petites voitures
Une aventure artisanale La reconnaissance médiatique
Le projet d'agrandissement a besoin de vous !
Faire un don !
Télécharger le projet d'agrandissement
Découvrir le projet
Le projet et son créateur Un rêve d'enfant devenu réalité Le projet en chiffres
20000
heures de travail
5000
heures d'étude
400
buis
15000
visiteurs par an
4
tonnes de béton
1000
ampoules
1
million d'euros de valeur
10
ponts
100
lampadaires
40
monuments
500
petites voitures
Une aventure artisanale La reconnaissance médiatique
Le projet d'agrandissement a besoin de vous !
Faire un don !
Télécharger le projet d'agrandissement